L’art

L’art

0 commentaires

Alain : en quoi l’artiste diffère de l’artisan…

« Il reste à dire en quoi l’artiste diffère de l’artisan. Toutes les fois que l’idée précède et règle l’exécution, c’est industrie. Et encore est-il vrai que l’oeuvre souvent, même dans l’industrie, redresse l’idée en ce sens que l’artisan trouve mieux qu’il n’avait pensé dès qu’il essaie ; en cela il est artiste, mais par […]

0 commentaires

L’oeuvre d’art peut-elle se passer d’une maîtrise technique ?

Les grands artistes donnent l’impression de réussir sans effort, comme s’ils n’étaient que les interprètes d’une œuvre déjà produite indépendamment d’eux. Dans le fameux porté de la chorégraphie du Parc de Preljocaj nous admirons la perfection du geste, nous parlons de son aisance, de sa fluiditéou encore de son naturel. On ne pourrait rien y […]

0 commentaires

Breton et Soupault : « Prisonniers des gouttes d’eau… »

Prisonniers des gouttes d’eau, nous ne sommes que des animaux perpétuels. Nous courons dans les villes sans bruits et les affiches enchantées ne nous touchent plus. À quoi bon ces grands enthousiasmes fragiles, ces sauts de joie desséchés ? Nous ne savons plus rien que les astres morts ; nous regardons les visages ; et […]

0 commentaires

Hegel : « L’oeuvre d’art vient de l’esprit »

« L’œuvre d’art vient donc de l’esprit et existe pour l’esprit, et sa supériorité consiste en ce que si le produit naturel est un produit doué de vie, il est périssable, tandis qu’une oeuvre d’art est une oeuvre qui dure. La durée présente un intérêt plus grand. Les événements arrivent, mais, aussitôt arrivés, ils s’évanouissent; I’œuvre […]

0 commentaires

Hegel : art et langage

« Le but de l’art, son besoin originel, c’est de produire aux regards une représentation, une conception née de l’esprit, de la manifester comme son œuvre propre ; de même que, dans le langage, l’homme communique ses pensées et les fait comprendre à ses semblables. Seulement dans le langage, le moyen de communication est un […]

0 commentaires

Platon : « Le beau, c’est une belle jeune fille »

« Socrate : dis-moi maintenant, étranger, poursuivra-t-il, ce que c’est que cette beauté Hippias : le questionneur, n’est-ce pas, Socrate, veut savoir quelle chose est belle ? Socrate : je ne crois pas, Hippias, il veut savoir ce qu’est le beau Hippias : et quelle différence y a-t-il de cette question à l’autre ? Socrate : […]

0 commentaires

Nietzsche : « L’artiste, solide conscience artisanale »

« Les artistes ont quelque intérêt à ce que l’on croie à leurs intuitions subites, à leurs prétendues inspirations ; comme si l’idée de l’oeuvre d’art, du poème, la pensée fondamentale d’une philosophie tombaient du ciel tel un rayon de la grâce. En vérité, l’imagination du bon artiste, ou penseur, ne cesse pas de produire, du […]

0 commentaires

Nietzsche : « Il faut apprendre à aimer »

  « Il faut apprendre à aimer. — Voici ce qui nous arrive dans le domaine musical: il faut avant tout apprendre à entendre une figure, une mélodie, savoir la discerner par l’ouïe, la distinguer, l’isoler et la délimiter en tant qu’une vie en soi: ensuite il faut de l’effort et de la bonne volonté pour […]

0 commentaires

Oscar Wilde : « La nature imite l’art »

« Qu’est-ce donc que la Nature? Elle n’est pas la Mère qui nous enfanta. Elle est notre création. C’est dans notre cerveau qu’elle s’éveille à la vie. lever de soleil sur un lac. Les choses sont parce que nous les voyons, et ce que nous voyons, et   comment nous le voyons, dépend des arts qui nous […]

0 commentaires

Kant, les Idées esthétiques, Angelin Preljocaj et… les publicitaires d’Air France.

D’où vient l’émotion provoquée par ce porté fameux issu d’une chorégraphie d’Angelin Preljocaj (Le Parc, 1994, pour le ballet de l’Opéra national de Paris) sur un concerto pour piano (n°23) de Mozart ? Pas seulement de l’exécution sublime d’Aurélie Dupont et Manuel Legris, même si elle y est sans doute pour beaucoup. Film L’Envol (réalisation Angelin Preljocaj) […]

0 commentaires

Kant: la raison comme faculté des Idées

I- Du scepticisme au criticisme : Kant A- La révolution copernicienne Kant tiré de son « sommeil dogmatique » par Hume. Critique de la raison par la raison : la raison doit limiter ses prétentions à connaître. Elle doit reconnaître sa propre finitude : le fait que toute connaissance commence avec l’expérience, qu’on ne peut connaître au-delà […]

0 commentaires

Les commentaires sont fermés